Croisée des chemins

video-hollande-tuer-un-pretre-cest-profaner-la-republique

Nous ne pouvons pas nous habituer au terrorisme. Les mensonges et la lâcheté de nos dirigeants, pour maintenir l’illusion du vivre-ensemble, vont conduire la France à la catastrophe. Les attentats qui se succèdent montrent à quel point la politique migratoire de ces quarante dernières années a été une erreur. Ce soir, dans son allocution télévisée, François Hollande donnait l’impression pénible d’être mort de trouille: après l’attaque terroriste de Nice puis l’assassinat d’un prêtre ce matin par des djihadistes à Saint-Etienne-du-Rouvray, il craint des représailles ou des affrontements. La peur habituelle de l’extrême-droite, tant de fois instrumentalisée. En réalité, s’il y a des violences, les politiciens, mais aussi les journalistes ou encore les juges qui libèrent des apprentis djihadistes seront en première ligne: c’est contre eux que la colère des Français s’accroît. Cela fait un an que nos dirigeants nous disent que nous sommes en guerre: il serait temps de livrer bataille. Qu’attend-on pour se montrer impitoyable avec les islamistes? Les mosquées radicales doivent être fermées -et non pas protégées- et les musulmans qui refusent les règles de la vie en France doivent être expulsés sans compassion. Il faut terroriser les terroristes et leurs complices. Souvenons-nous de Danton qui disait: «Soyons terribles pour éviter au peuple de l’être» -si l’État continue à être défaillant, la situation deviendra en effet incontrôlable.

896799-243-morts-dans-des-attentats-en-france-entre-2012-2016-infographie-big

Publicités

Vous pouvez laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s