En attendant la charia

shar

Corto nous en a parlé: lInstitut Montaigne vient de publier un rapport censé nous démontrer qu’un islam français est possible. L’enquête, auprès d’un échantillon de 15000 personnes, permet de distinguer 3 types de musulmans: une « majorité silencieuse » (46% des sondés), des « conservateurs » (25%) et des « autoritaires » (28%). Mais, lorsque nous regardons le détail de l’enquête, les choses sont beaucoup plus compliquées, comme s’il était difficile de distinguer les musulmans modérés des plus radicaux.

Selon l’Institut Montaigne, le fait qu’il existe en France une majorité silencieuse prouverait que les musulmans sont en majorité bien intégrés: l’auteur du rapport, par ailleurs fondateur des Young Mediterranean Leaders, nous précise que  « leur système de valeurs est en adéquation avec la société française ». Tellement en adéquation, d’ailleurs, qu’ils «contribuent à faire évoluer [la société française] par leurs spécificités religieuses ».

Quelles sont ces spécificités religieuses?  L’enquête met en évidence  un certain nombre de caractéristiques largement partagées par les musulmans: 31 % des enquêtés se rendent une fois par semaine dans une mosquée ou une salle de prière ; environ 65 % des musulmans se déclarent favorables au port du voile ; enfin; 70 % des enquêtés déclarent « toujours » acheter de la viande halal. La mosquée, le voile, la viande halal: c’est donc dans ce sens que des musulmans, que l’on dit parfaitement intégrés, contribuent à faire évoluer la société française ! Sans hésiter, l’Institut Montaigne propose des mesures pour que les Français se soumettent s’adaptent aux pratiques de ces musulmans. Nous nous consolerons en pensant qu’il s’agit de musulmans modérés: cela nous laisse un peu de temps avant l’instauration de la charia.

Après les musulmans modérés, le second groupe, qui représente 25% de l’échantillon, est qualifié de « conservateur »: ce sont des musulmans qui revendiquent la possibilité d’exprimer leur appartenance religieuse dans l’espace public, souvent au mépris de la laïcité. Mais l’Institut Montaigne se veut rassurant: pour ces musulmans, la charia a une grande importante sans toutefois prévaloir sur la loi de la République. C’est seulement le troisième groupe, 28% des musulmans, qui cherche à imposer de façon autoritaire le port du niqab et la stricte application de la charia, en les faisant passer avant les valeurs de la République. En fait, c’est dans ce groupe que l’on trouve ceux qui nous ont déclaré la guerre.

Les islamistes radicaux représentent donc 28% des musulmans! Rien que cela! Combien de personnes cela fait-il? Pour le chercheur Patrick Simon, de l’INED, les musulmans seraient en France entre 3,9 et 4,1 millions. La démographe Michèle Tribalat estimait déjà la population musulmane à 4,2 millions en 2008, ce qui ferait probablement 5 millions aujourd’hui, compte tenu de l’évolution démographique. Le ministère de l’intérieur retient également le chiffre de 5 millions de personnes. Aussi, 28%, cela fait 1,4 millions de radicaux! Si nous ajoutons les 25% de « conservateurs », cela donne 2,6 millions de musulmans qui ne sont pas modérés.

Nous avons un gros problème. Le véritable état d’urgence est là.

Publicités

9 réflexions au sujet de « En attendant la charia »

  1. Vous me coupez l’herbe sous le pied mais qu’importe qui dit pourvu que ce soit dit. Présenter de tels résultats comme satisfaisants demande une tournure d’esprit très spéciale.

    Que ne dirait-on pas si 28% des Français se déclaraient favorables à l’institution d’un régime fasciste pur et dur ?

    Aimé par 1 personne

  2. Des gens dont le « système de valeurs est en adéquation avec la société française » et qui « contribuent à [la] faire évoluer par leurs spécificités religieuses »! Si ce n’est pas de l’intégration, qu’est-ce que c’est? De l’intégration de la société française à l’Islam, bien sûr.

    J'aime

  3. Oui ces chiffres sont plus que préoccupants (et dans préoccupants il y a occupants…) !!!
    Les analyser en regardant l’autre bout de la lorgnette est une saloperie sans nom surtout lorsque ce % est ramené à une réalité quantitative chiffrée en nombre d’habitants !!!
    Sur les 2,6 millions, combien d’hommes adultes dans la force de l’âge ??!!!…
    Préparons-nous !

    J'aime

Vous pouvez laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s