Munich

CoHo5gfWcAAMsQk

Sur i-Télé, le soir de la tuerie de Munich, les journalistes entretenaient savamment le suspens: peut-être le tueur était-il d’extrême-droite. Malheureusement, il s’agit -encore! d’un déséquilibré qui, sans doute par hasard, est aussi musulman, à l’instar de ce réfugié afghan armé d’une hache qui a attaqué quelques jours plus tôt les passagers d’un train en Bavière. Mais les journalistes ne renoncent pas facilement à la piste de l’extrême-droite: à défaut de mieux, ils nous répètent donc la version de la police allemande, selon laquelle « le lien est évident avec le tueur norvégien Breivik« .

Publicités