Service public

emmanuelle-lagarde-et-rachid-nekkaz

Quelle coïncidence. La caméra de France Télevision était justement là, sur la Promenade des Anglais, à Nice, pour filmer ce dialogue entre une touriste et une femme qui porte le voile intégral. Alors que les journalistes auraient pu nous présenter des femmes musulmanes normales qui essaient de résister à l’obscurantisme, ils préfèrent donner la parole à une femme en niqab et ainsi servir la soupe aux islamistes, comme si l’islam se réduisait au wahhabisme. La complaisance de la journaliste est d’ailleurs ahurissante: à aucun moment, elle ne fait remarquer que le port du niqab est interdit par la loi. Ce n’est pas surprenant, car nous avions pu remarquer, dernièrement, que France Télévision avait une fâcheuse tendance à interviewer des femmes voilées, et c’est un nouveau palier qui est maintenant franchi: cette séquence n’est rien d’autre qu’une vidéo de propagande, que la journaliste, Emmanuelle Lagarde, semble avoir préparée, sans recul critique, avec Rachid Nekkaz, l’homme d’affaires qui paye les amendes des femmes qui portent le voile intégral. On veut nous persuader ici que le niqab n’est pas porté par provocation -et qu’il est même propice au dialogue. Est-ce pour cela que les Français paient la redevance audiovisuelle?

Publicités

Flash

Ce mercredi après-midi, je roulais sur l’autoroute sous un soleil de plomb. Le disque de Duke Ellington était terminé et je basculai sur France Inter: il était seize heures et c’était l’heure du flash d’information. Écoutons voir les nouvelles. D’abord, le procès de Jérôme Cahuzac. Puis les conneries habituelles, qui nous montrent qu’il existe en France une forme de plus en plus banale de terrorisme, et qui font que France Inter ressemble de plus en plus, bien involontairement, à Fdesouche.

-Une voiture suspecte, qui n’avait plus de plaque d’immatriculation, a été retrouvée dimanche matin à Paris, aux abords de la cathédrale Notre-Dame: elle contenait au moins six bouteilles de gaz mais celles-ci n’étaient reliées à aucun détonateur. Le propriétaire de la voiture était déjà fiché S, il a été placé en garde à vue puis relâché. 

-À Toulon, dimanche, deux femmes ont été insultées parce qu’elles portaient des shorts et leurs maris ont été violemment passés à tabac par une dizaine de « jeunes ».

-Enfin, toujours dimanche, un détenu, qui se trouve dans l’unité de prévention de la radicalisation de la prison d’Osny, a blessé deux surveillants avec un couteau artisanal.

La réactivité des journalistes de France Inter est étonnante: les informations qu’ils nous ont livrées ce mercredi après-midi datent pour l’essentiel de dimanche! Les pauvres, ils doivent être malheureux, tout-de-même, de n’avoir rien d’autre à nous raconter. Heureusement, ils ont Jérôme Cahuzac. Ça change; il n’est pas musulman, lui.

Munich

CoHo5gfWcAAMsQk

Sur i-Télé, le soir de la tuerie de Munich, les journalistes entretenaient savamment le suspens: peut-être le tueur était-il d’extrême-droite. Malheureusement, il s’agit -encore! d’un déséquilibré qui, sans doute par hasard, est aussi musulman, à l’instar de ce réfugié afghan armé d’une hache qui a attaqué quelques jours plus tôt les passagers d’un train en Bavière. Mais les journalistes ne renoncent pas facilement à la piste de l’extrême-droite: à défaut de mieux, ils nous répètent donc la version de la police allemande, selon laquelle « le lien est évident avec le tueur norvégien Breivik« .